Billetnet, vente et réservation de billet en ligne

Billetnet.fr, les meilleurs plans sorties dans
toute la France, nettement moins chers !

Advertisement
Jeudi 25 Juillet 2024
Accueil
Entremeses

Entremeses

LAURETTE THEATRE PARIS, Paris



’El juez de los divorcios’’ (‘’Le juge des divorces’’)
Devant un juge comparaissent quelques couples mal assortis : un vieillard qui a épousé une jeune femme, Mariana ; une dame, dona Guiomar, et son mari, soldat fainéant ; un chirurgien avec sa femme, Aldonza Minjaca ; un chargeur qui a épousé pour la sauver une femme de mauvaise vie. Ces couples, après s'être jeté réciproquement tous leurs torts à la face, demandent une sentence de divorce. Mais le juge, tout en trouvant graves les dissentiments des prévenus, repousse leur requête pour manque de preuves. Les plaignants sortis, entre une compagnie de musiciens qui invitent le juge à participer à la fête qui se donne pour la réconciliation d'un couple, et tous de chanter la ritournelle qui est un peu la morale de la fable : « Mieux vaut le pire des accords / que le meilleur des divorces. » (« Más vale el mejor concierto /que no el divorcio mejor »
Commentaire : Cette pièce en prose offre une satire sociale pleine d'un humour authentique.

‘’La cueva de Salamanca’’ (‘’La caverne de Salamanque’’)
Leonarda, femme de Pancracio, après avec de faux soupirs déploré le départ de son mari, donne rendez-vous à son amant et à celui de sa servante, Cristina. À la petite bande de jouisseurs se joint un étudiant qui avait demandé asile pour la nuit. Au moment où les convives vont se mettre à table, Pancracio, qui a eu un accident de voiture, revient inopinément chez lui. Les deux galants se cachent dans les caves à charbon, mais l’étudiant découvert et aussitôt pardonné, pour permettre aux deux autres de réapparaître avec les vivres, feint d'être expert dans l'art magique qu'il aurait appris dans la fameuse caverne de Salamanque. Pour donner une preuve de son habileté, il déclare qu'il évoquera deux diables, lesquels assumeront pour la circonstance l'aspect du sacristain et du barbier du pays.
Commentaire : Cet intermède en prose, dans sa malice qui rappelle Boccace, est l'un des plus parfaits. Il fut très souvent..
Avec Lucie Haza, Amanda Ramírez, Mathilde Hérault, Hakim Bentchoula, Amélie Baubeau, Lahoucine Goubella, Stan Netter
Suggérer par mail


Fiche

Archivé


Informations:
Artiste(s):
Lucie Haza, Amanda Ramírez, Mathilde Hérault, Hakim Bentchoula, Amélie Baubeau, Lahoucine Goubella, Stan Netter

Auteur(s):
Miguel de Cervantes

Mise en scène:
Sandra Camacho Lopez

Durée:
1h10

Type de public:
Tout public

Site web:

Langue:
Espagnol

Critiques


0 critique(s)

aucune critique





Billetnet Liens relatifs

Revenir en haut de page  
BilletNet dans votre langue